Forum sur le paquebot France - Norway - Blue Lady
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Quoi dire sur la fin du ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 54
Localisation : Région Nantaise

MessageSujet: Quoi dire sur la fin du ...   Ven 9 Oct - 21:10

Vos témoignages, impressions...sur la fin d'un grand paquebot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revedefrance.com
schmitt



Messages : 5
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre   Jeu 7 Jan - 19:00

« La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre »
(Beaumarchais , le Barbier de Séville)

Cette entrée en matière pour ceux qui apprécient les bonnes citations !
Passant mes vacances dans cette région bénie des Dieux de l’Olympe, le Roussillon,je suis allé saluer le bon vieux Lydia qui, depuis des dizaines d’ années, coule des jours heureux, ensablé au Barcarés ! Et je me suis pris à rêver en imaginant notre France à quai à Saint Nazaire…
Retour à la réalité !
J’ai lu avec grand plaisir les derniers commentaires sur le Forum.
De ceux de « Lenkinap »( ?) je retiens les points suivants :
Que le constat que fit Noël.S n’avait pas la rigueur de celui d’un expert maritime .
A cela je lui répondrai , bien qu’il émane d’un simple ouvrier spécialisé en Mécanique de Précision dans les domaines de Chaudronnerie et de Mécanique ne change rien à l’affaire !Noël S. n’a pu examiner France dans son ensemble…A moins d’avoir été aussi scaphandrier !
Son bilan, émane aussi d’un passionné…qui s’est insurgé contre l’abandon du paquebot ..
L’auteur , au nom « furtif », continue en reconnaissant, je le cite : « que France avait moins souffert que QE2 ! »Dame, sa construction avait été soignée et réalisée avec des matériaux de très grande qualité. A l’époque les techniques les plus pointues, avaient été utilisées. Que l’on se souvienne de son prix de revient !
Il poursuit en faisant remarquer que la transformation par N.C.L. fut faite au moindre coût ;en utilisant une technique plus que discutable qui avait alourdi le bateau. Cette transformation bâclée, conjuguée avec une diminution de la puissance des moteurs, occasionna des fatigues certaines. Le manque d’entretien des machines, par un personnel non compétent de surcroît provoqua l’explosion de la chaudière à Miami !
Pourquoi le nier ?
Le promoteur immobilier n’avait-il pas prononcé ces mots : « France a été abandonné » !! Et son entretien fut fait à minima !
Il énumère les points à revoir et écrit : « Si N.C.L. avait fait ça en 80, au rachat le tour était jouable…en 2000 c’était de la folie douce » .
Pourquoi ces rénovations n’ont-elles pas été effectuées au fil des années ?
Sur n’importe quelle machine, dés qu’une pièce s’use , elle est remplacée pour que son bon fonctionnement soit assuré !
Il fallait presser le citron qui rapportait de l’argent !
Je ne le suivrais pas sur sa réflexion suivante : « la demande vers des cabines plus spacieuses et ouvertes ».
Les H.L.M. ont-ils tous des cabines ouvertes ?
Et puis que veut-on ?
Une info de Mer et Marine (18.09.09) nous apporterait-elle la solution (photos à l’appui)?
L’ effet ruche ! Cet effet a été réalisé sur l’Oasis of the Seas ;je cite :
« Il ne s’agit pas d’un nouvel immeuble installé dans une zone exiguë du littoral (sic !), mais d’une partie des cabines de ce « paquebot »en achèvement à Turku. Sur les précédents R.C.C.L.avait déjà « innové » avec la promenade, permettant d’offrir à une partie des cabines une fenêtre donnant sur une « sorte de rue »(sic !) reconstituée au sein du bateau !L’idée est évidemment excellente ( Je ne partage pas cette réflexion de Mer et Marine) , mais il faudra voir, une fois le bateau en service comment les passagers vont s’approprier cette configuration ?Les premières images du « Boardwalk ( !) laissent, en effet, une « certaine impression de promiscuité », avec une impressionnante concentration
« à touche -touche » des balcons, ces derniers semblant , par ailleurs, assez petits. De plus, malgré la grande largeur du navire, l’espace entre les murs de cabines n’est pas immense. Il pourrait donc y avoir un certain problème de vis-à-vis, ce que l’on constate déjà dans la promenade où les passagers vivent souvent les rideaux fermés » !
Ruche ou fourmilière ? La croisière s’amusera t’elle ?
Je pense que cette configuration aura au moins un avantage, celui de pouvoir tendre des ficelles entre les balcons pour y faire sécher le linge !
Passons au suivant !
J-N.G.(10.08.09) produit un rapport technique impeccable et imparable sur le QE2…Que je ne discute pas ! Cela n’empêchera pas QE2de finir des jours heureux à Dubaï…après transformations.
Rien ou si peu sur France…qui avait moins souffert a reconnu « Lenkina » .
Une expertise complète de France aurait été souhaitable…que n’a t’elle pas été réalisée ?
Aparté 1 : ces normes de contrôle draconiennes sont nécessaires. Que ne les oblige t’on pas, alors qu’ils sont à quai , sur ces navires de commerce pourris qui, toujours en mer, viennent se fracasser sur nos côtes en les inondant de pétrole ?
Aparté 2 :je reviendrais à la fin(si Jean-Pierre B. m’y autorise) sur les sales réflexions, hors sujet , que ce monsieur a fait sur mon ancien patron monsieur R.Hersant !
J’ai, sous les yeux, le programme qu’avait proposé J.Lhéritier pour sauvegarder France. Il n’a jamais été question de le faire naviguer à nouveau. Seule l ‘O.N.U., au début de l’affaire ,avait débloqué des fonds (importants)pour le rénover et le transformer en navire hôpital humanitaire afin d’aller secourir les victimes des guerres civiles qui pullulent en Afrique (Ah le temps béni des colonies…comme le chanta si bien monsieur Michel Sardou…qui ne leva pas le petit doigt pour sauver France !).
Le projet de J.Lhéritier était celui , mais en plus complet, qui va être appliqué au QE2.
Les grandes lignes se divisaient en quatre pôles : économique , loisirs,
touristique et culturel , et enseignement. Y revenir par le détail ne servirait qu’à raviver une blessure qui se fermera bien un jour ( ?)!
Bien sûr il aurait fallu investir !
Ne l’a t’on pas fait pour QE2,
Et France n’en valait-il pas la peine ?
Si bien sûr, mais des forces occultes en ont décidé autrement …Quant à nos « chers politiques »qui s’étaient engagés…
Une info de Mer et Marine (29.09.09) nous conforte dans notre sentiment quant à savoir si France, entretenu et rénové, aurait pu reprendre la mer ! Ce qui apporte un bémol aux forcenés de la démolition !
Les paquebots, dans le sens noble du terme, Marco Polo et Océan Countess vont reprendre du service…Tiens tiens !(Mer et Marine.29.09.09)
L’Océan Countess a été construit en 1975 !
Le Marco Polo a épousé la mer, en Allemagne , en 1965 !! Il est donc plus jeune de quatre années que France…Mais !
Après une reconstruction totale, il fut remis en service en 1993 au sein d’Orient Lines !
N’est-ce pas dans les vieux pots (bien entretenus !!)que l’on fait la meilleure soupe (Encore une vieille citation Française !)?
Deux paquebots à l’ancienne avec quelques cabines que « Lenkinap » va sûrement critiquer ; mais ne font-elles pas le charme des croisières ? Il est vrai que les goûts et les couleurs ne se discutent pas. « Lenkinap » préfère sans doute le clinquant du style « ruche » ?
Pour moi le choix est déjà fait !
Mer et Marine(31.08.09) nous informe qu’une nouvelle vente aux enchères a été organisée , à Deauville ,avec des objets venant de Normandie et France. Pas moins de 700 pièces , dont 160 de France et 200 de Normandie !Le reste émanant d’autres bateaux. L’ensemble était estimé à 500 000 euros !Seront-elles toutes certifiées ?
Ayons une pensée émue pour notre Jeanne d’Arc qui appareillera de Brest le 2 décembre pour sa 44ième et dernière croisière de formation (Et quelle école !).Vaste tournée :l’Afrique, les Amériques, l’Espagne et l’Allemagne, sans oublier une ultime escale à Rouen, ville marraine du bateau. Retour à Brest le 27 mai .Quarante cinq ans de bons et loyaux services…Ne mériterait-elle pas de devenir un musée militaire dédié à la Royale?
Ah ma sensiblerie m’a encore joué un tour !
Nouvelles des « fadas »

Star Cruises change de nom et pourrait devenir Genting Hong Kong. Volonté de diversification ? Pas seulement !
Après avoir désarmé et vendu plusieurs de ses navires (Aries, Taurus, Gémini), et cédé son terminal de croisière de Port Kélang, la compagnie se « repositionne » sur des activités terrestres !
Star Cruises n’arme plus que cinq navires, dont le Superstar Virgo qui ne serait pas encore en vente. D’aucun estiment que la société va se désengager progressivement de la croisière.(Mer et Marine.16.09.09).
Vous avez-dit débâcle ?
Mer et Marine (02.10.09) nous informe d’une prise de conscience (enfin !!), je cite : « Face aux conséquences de la crise économique ,qui touche durement le transport maritime, les compagnies n’ont d’autres choix que de réduire la taille de leur flotte. Alors que des centaines de navires sont en attente dans différentes zones de stationnement, les unités les plus anciennes sont vendues aux ferrailleurs. Cette tendance est d’autant plus marquante que les armateurs ont été pris, ces dernières années, d’une frénésie de commandes ,avec des bateaux toujours plus grands. Pour éviter que ces nouvelles capacités engendrent une crise encore plus importante , certains membres de l’E.C.S.A. (European Community Ship owner’s Association) proposent d’ailleurs de détruire 20% des navires actuellement en service, en prenant l’âge comme critère de sélection (ce qui n’est pas toujours pertinent dans la mesure où un vieux navire peut être très bien entretenu et une unité récente , faute de soins , se transformer rapidement en épave) , J’ajoute :
France bien entretenu n’aurait-il pas pu continuer de naviguer ?
Depuis le début de l’année, 691 navires de tous types sont sortis de flotte, représentant 5 ,8 millions de tonnes de métaux. A ce rythme, le nombre de navires démolis en 2009 approchera le millier »
Fin de citation.
Voilà une bonne source d’emplois si ces démolitions étaient réalisées en Europe !
Je me suis toujours insurgé contre la taille de plus en plus gigantesque des navires de « croisière » (mais n’oublions pas aussi les autres navires :porte-conteneurs…).La lettre de Mer et Marine(16.11.09) me conforte car elle abonde dans ce sens, titre : « Sauvetage et services maritimes. Assistance aux navires : les remorqueurs français sont-ils suffisants ? » La lire entièrement car elle tire la sonnette d’alarme sur ce sujet.
Au Danemark les chantiers Odense vont « progressivement » fermer …définitivement en 2012…c’est à dire demain : 5200 chômeurs de plus en Europe!Le groupe n’est plus rentable …toujours ces fameux coûts !Les ouvriers (esclaves ?) Asiatiques et Chinois coûtent moins chers !
A lire aussi la lettre du 17.11.09 : « STX France :un plan de départs volontaires annoncé. »
Qui avait donc raison ?
A Saint Nazaire cela va mal.Mer et Marine (16.09.09) nous informe que Brittany Ferries n’a pas finalisé, en octobre , sa commande du super ferry…elle sera reportée, afin de négocier de meilleurs prix…quand ? Le maire de Nantes fait appel à l’Etat afin qu’il apporte son soutien…financier bien sûr.(Mer et Marine.17.09.09)
La tourmente se concrétise. Voir les deux lettres de Mer et Marine(23.11.09) :La direction de STX France veut supprimer 351 postes :un carnet de commandes réduit à « peau de chagrin »,les ouvriers très touchés, « dramatique » pour l’entreprise et les sous-traitants, inquiétudes pour l ‘ « après 30 juin »… Complété par l’interview d’Eric Breux ,D.R.H. des ex-chantiers de Saint Nazaire. »…(Info reprise dans Le Figaro(21.22/11/09).
Quels sont les menteurs qui ont déclaré que la fin de crise était au bout du tunnel ?
Tout dépend de la longueur du tunnel !

Pendant que les princes qui gouvernent la France discutent de savoir si notre pays aura un deuxième porte-avions, Mer et Marine (17.110.09) nous informe de la mise en chantier d’une nouvelle unité destinée à l’US Navy : l’USS Gerald Ford :335 mètres , déplacement 95 000 tonnes en charge, réacteurs nucléaires conçus pour durer toute la vie du navire, capacité 60 avions et 10 drones…Un beau navire !!

Retour sur la lettre de J-N.G . (16.09.09).
Avec l’aval de Jean-Pierre B. je souhaiterai répondre à cet interlocuteur qui m’a reproché mes années de journalisme chez , je le cite : « le papivore Hersant …école spéciale de journalisme »… où selon lui on apprenait à « éructer » !
Diable !
Qu’il sache que le grand Robert Hersant s’est « fait » tout seul. Dans les années 1950/1952, il créa l’Auto-Journal où une équipe novatrice mis au point la formule des bancs d’essai automobile qui depuis ont fait autorité. A partir de ce titre il constitua son groupe :la Chasse , la Pêche, la Bonne cuisine, les Cahiers du Yachting …Et bien d’autres titres encore !
A l’époque,seul groupe de presse entièrement Français.
Ce fut une excellente école .Et bien que l’on y apprit à « éructer », cela ne m’a pas empêché d’exercer ce noble métier de plume pendant plus de vingt ans. A l ‘Automobile Magazine ensuite, sans compter mes piges extérieures !
Si j’en crois le dictionnaire, « éructer » signifie : dire de manière grossière et à voix forte ».Si tel avait été le cas, Jean-Pierre B. aurait, avec raison , usé de son droit de censure !
Les articles de presse contiennent souvent des « billets d’humeur »,parsemés de citations…que l’on apprécie ou pas !
« Sans la liberté de blâmer , il n’est pas d’éloge flatteur »(Pierre Augustin Caron de Beaumarchais. Le Mariage de Figaro)
Les sources du débat que j’ai mené dans ce Forum, je les aie trouvées principalement dans les lettres publiées par Jean-Pierre B. !
Réflexions , souvent enflammées, faites par des passionnés de France qui n’acceptèrent jamais les trahisons et les mensonges. Amoureux qui se battirent , à leur manière , contre l’assassinat du symbole que ce paquebot représentait …
Et non pas avec celles de« techniciens froids comme du marbre » qui ne veulent pas avouer que (bis repetita) France fut abandonné et très mal entretenu! A ceux là je leur souhaite bonne croisière dans les H.L.M. style ruche !
Ici Paris reste un titre très honorable , écrit par des journalistes qui ont leur propre style. Comme France Dimanche , ces deux titres ravissent leurs lecteurs…au même titre que Le Pèlerin par exemple. Ils valent bien les torchons « people » qui font les choux gras de certains éditeurs qui exploitent la crédulité de leurs lecteurs…avec l’assentiment des « vedettes » du showbiz…Ces dernières étant bien contentes d’attaquer les éditeurs ,lorsqu’un article ne leur plait pas, afin de toucher des espèces sonnantes et trébuchantes ! Et l’on appelle cela de la presse d’information…quelle mascarade !
In fine, je vais faire plaisir à Clément …toujours à Nantes !
Je crois, très sincèrement, que tout a été dit sur l ‘ histoire et le purgatoire , de celui qui fut le porte-drapeau d’une France qui, aujourd’hui, a disparu ! Cette réflexion, sur la France, est aussi celle du célèbre général Bigeard (héros de Diên Biên Phu et de la bataille d’Alger) lorsqu’il commit ses deux dernier livres :
Adieu ma France et Mon dernier round. (Edition du Rocher)
Je campe sur mes prises de positions , mes commentaires ,mes analyses souvent réalistes ,mes citations… n’en déplaise à mes détracteurs…
Mais l’on ne pas plaire à tout le monde !
Et je resterai toujours persuadé que notre France pouvait être sauvé !
Mais au fait a t’il complètement disparu ?
Je ne le crois pas….Car !
Poséidon et Eole m’ont envoyé, par courriel, le message suivant :
« Nous avons remarqué dans les parages du cap Horn un très élégant paquebot qui croise parfois en ces lieux :coque noire, superstructures blanches, deux cheminées blanches et rouges.Il arbore à son grand mat un drapeau bleu, blanc et vert !Et l’on entend une musique envoûtante ;nous avons reconnu l’ouverture du Vaisseau Fantôme du grand Richard Wagner…interprété par le Philharmonique de Berlin
dirigé par l’irremplaçable Herbert von Karajan !»
Après enquête, réalisée par le réseau Patagon ,il s’agit bien de notre France qui hante souvent ces parages,, au sud de la Patagonie affrontant et dominant vents et tempêtes, mais toujours solide et serein sur la mer !La France l’ayant abandonné , son équipage Patagon a remplacé les trois couleurs de la « république » qui l’a trahi , par celles du Royaume de Patagonie…et ce avec l’accord du roi Orélie- Antoine 1er, alias Antoine de Tounens…dont l’immense écrivain,Jean Raspail,notre bon Consul Général, nous a conté la folle aventure ! A noter aussi que comme France, notre roi, qui voulut offrir à son pays ce qu’il avait nommé La Nouvelle France ,fut ,lui aussi, abandonné et trahi par les politiques de l’époque ;Napoléon 3, régnait alors sur la France !
Poussons plus loin dans le temps, notre raisonnement .Une grande partie du peuple français était-il digne de conserver France, alors qu’il commit un régicide , en laissant guillotiner son roi ,Louis le seizième, le 21 janvier 1793 …sur la place dite de la Liberté (sic !)?
Et pour ceux qui les apprécient en voici trois bien trouvées :
« Au bout de l’aune, fault le drap »(Bonum spatium, manuscrit du XIVième s. ,Paris Bibl.nat.-Fault :du verbe faillir :faire faute, manquer , finir .-)
Ce proverbe Français signifie :Toutes choses ont leur fin.
« Adieu panier , vendanges sont faites »(Rabelais, Gargantua)
« Il n’est si beau jour qui n’amène sa nuit »(Dernier vers de l’épitaphe d’Orbesan, dans le cloître d’Il Santo à Padoue.-Cf Chateaubriand, Mémoires d’outre tombe)
A bon entendeur salut !
Mes bons apôtres recevez, si vous pouvez les apprécier ,mes salutations Patagones !
Pour mémoire et pour clore le débat!!
Très bonne info sur Mer et Marine(9.10.09) :
Nantes :Le carénage de l’escorteur d’escadre Maillé Brézé repoussé à janvier.
Explications :la forme de radoub qui devait l’accueillir est encombrée par un cargo étranger bloqué là , à la suite d’une voie d’eau et de problèmes juridiques :conflit entre les marins et l’armateur.
Le plus intéressant vient ensuite. Cet escorteur d’escadre, mis sur cale en 1953 a été le premier à être équipé d’un sonar remorqué. Il était spécialisé dans la lutte anti-sous-marine. Comme ses frères :le Duperré et La Galissonnière. Désarmé en 1988 il fut racheté par l’association Nantes Marine Tradition…qui l’a transformé en musée à flot. Il est ouvert au public depuis cette date !
Mer et Marine (23.10.09) me conforte dans l’idée que France pouvait être sauvé , je cite:
1/ A 212ans, la frégate USS Constitution navigue encore. Désarmé en 1882 , le navire fut sauvé de la démolition et à plusieurs reprises restauré .De 1992 à 1995, la Constitution connaît un très important chantier, durant lequel elle retrouve sa configuration originale. Ces travaux lui permirent de naviguer sous voile, pour la première fois depuis plus d’un siècle, le 21 juillet 1997 !
2/L’info concerne le cuirassé USS Missouri ,je cite toujours :
Transformé en musée à flot il y a 10 ans, à
Pearl Harbor ,l’USS Missouri (BB-63) dernier cuirassé construit par les Etats-Unis, a réalisé, la semaine dernière, une courte navigation. Le géant , hérissé de canons, a été remorqué jusqu’à une cale sèche , où il va subir son carénage décennal. Ce passage au bassin , qui a nécessité un an de préparation , va durer trois mois et coûtera 18 millions de $.Pour les Américains,
l’ USS Missouri est un véritable symbole. Depuis 1999 il est amarré à proximité du mémorial installé au dessus de l’épave du cuirassé USS Arizona, coulé lors du raid japonais , le
7 décembre 1941.
Fin de citation !
Le mot symbole a certainement une valeur plus forte aux Etats-Unis qu’en France !!
« Qui a la volonté a la force »(Ménandre, Fragments)
Mer et Marine(30.11.09) nous conforte encore !Le paquebot Saga Rose fait ses adieux à la Seyne sur Mer où il avait été construit et lancé en 1964.Plus jeune de trois ans seulement que notre France, il a bien servi la mer. Une grande réception a été organisée par son ancien propriétaire ,initiative d’autant plus appréciée que c’est la première fois qu’un armateur marque une telle attention !Saga Rose sera transformé en hôtel flottant… Poséidon veillait sur lui ! France n’a pas eu cette chance !
Des conventions ? Où l’art et la manière de ne pas les respecter !
L’odyssée du ferry Onyx se poursuit .Voir les lettres de Mer et Marine (25.26.27 /11.09 et 9.12.09).Finira t’il comme France sur les plages d’Alang au mépris de la convention de Bâle ?Encore un scandale !Mais nous ne sommes plus à un prés.
N.B. :Merci encore à Jean-Pierre B. pour son remarquable site, son courage et la volonté de perfection qu’il apporte dans l’enrichissement de ces pages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jo



Messages : 14
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Mer 13 Jan - 19:10

bonjour je suis nouveau ici. Mais je suis très attristé par ce qui est arriver à NOTRE Bateau. Je suis à la recherche d'information et d'image sur ce qui est devenue, ou en ai t'il ? il n'y a vraiment occune possibilité de rachat ou de retauration de notre beteau? plein d'autre question me trote dans la tête. je trouve se forum magnifique. Merci de vos reponse au sujet de la fin du france.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
schmitt



Messages : 5
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Ven 29 Jan - 16:08

Le scandale ,mais parlons plutôt d'ignominie!Je découvre sur le site que l'on vend des couteaux
Laguiole fabriqués à partir d'éléments métalliques "d'origine"FRANCE"!!Origine garantie!!Par qui?
Couteaux fabriqués où? L'imagination des marchands du Temple atteind l'odieux!Aucun respect
pour les restes de celui qui fut la France!!
Jean-Louis Schmitt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jo



Messages : 14
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Sam 30 Jan - 11:09

Serait il possible de racheté le France ? que on mobilise des personnes dévoué, que chacun mette une somme (50...100..150€) pour que je France soit racheté est qu'il ne finisse pas démonté !!! ???

Merci de votre réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revedefrance



Messages : 31
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 54
Localisation : région nantaise

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Lun 1 Fév - 22:43

jo Le France est déjà démantelé, il ne reste plus rien - jp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revedefrance.com
jo



Messages : 14
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Mar 2 Fév - 20:08

En fait il ne reste plus rien? vraiment plus rien? le france et vraiment en piece detaché? désolé de poser toute c'est questions....

Merci. jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenkinap



Messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Mer 17 Fév - 1:26

schmitt a écrit:
J’ai lu avec grand plaisir les derniers commentaires sur le Forum.
De ceux de « Lenkinap »( ?) je retiens les points suivants :
Que le constat que fit Noël.S n’avait pas la rigueur de celui d’un expert maritime .
A cela je lui répondrai , bien qu’il émane d’un simple ouvrier spécialisé en Mécanique de Précision dans les domaines de Chaudronnerie et de Mécanique ne change rien à l’affaire !Noël S. n’a pu examiner France dans son ensemble…A moins d’avoir été aussi scaphandrier !
Son bilan, émane aussi d’un passionné…qui s’est insurgé contre l’abandon du paquebot ..
Bonsoir,

Oui mais ça n'en fait pas un expert maritime, une personne de la Rina qui peut EXPERTISER un navire. Donc qu'il le déclare bon pour le service n'a aucune valeur, sinon son avis qu'aucun assureur ou organisme de classification ne suivra

Citation :
L’auteur , au nom « furtif », continue en reconnaissant, je le cite : « que France avait moins souffert que QE2 ! »Dame, sa construction avait été soignée et réalisée avec des matériaux de très grande qualité. A l’époque les techniques les plus pointues, avaient été utilisées. Que l’on se souvienne de son prix de revient !

Non, tout simplement car il a moins fonctionné en transatlantique qui fatigue structurellement plus une coque soudée. Le QE2 a bénéficié en revanche des progrès dans la soudure, la découpe des métaux, des progrès métallurgiques en général. Et lui n'a pas explosé, ne l'oubliez pas ....

Citation :
Il poursuit en faisant remarquer que la transformation par N.C.L. fut faite au moindre coût ;en utilisant une technique plus que discutable qui avait alourdi le bateau. Cette transformation bâclée, conjuguée avec une diminution de la puissance des moteurs, occasionna des fatigues certaines. Le manque d’entretien des machines, par un personnel non compétent de surcroît provoqua l’explosion de la chaudière à Miami !
Je ne dis pas tout à fait cela. Je dis que la transformation la plus orthodoxe était de faire de nouveaux réservoirs de ballastage et non de couler de façon irréversible du béton. Ce qui a joué un rôle au moment de l'échouage du navire, rendant sa quille très fragile. NCL n'a pas eu de personnel incompétent, il a surtout eu un traitement de l'eau inadapté. Ce n'est pas la même chose. Mais France a toujours eu, à partir du moment où il a fait des croisières, des ennuis de chaudières. C'est écrit dans le rapport des USCG. La vapeur à 60 bar n'est pas faite pour faire des cycles ON/OFF courts ...


Citation :
Il énumère les points à revoir et écrit : « Si N.C.L. avait fait ça en 80, au rachat le tour était jouable…en 2000 c’était de la folie douce » .
Car en 1980 NCL devait rentabiliser le navire et qu'en 2000 il était dingue économiquement de remotoriser une coque d'un navire qui n'avait pas l'ombre d'une chance de passer Solas 2010


Citation :
Pourquoi ces rénovations n’ont-elles pas été effectuées au fil des années ?
Car une remotorisation ne se fait pas en 5 jours comme dans Monster Garage...

Citation :
Sur n’importe quelle machine, dés qu’une pièce s’use , elle est remplacée pour que son bon fonctionnement soit assuré !
Mais un programme de retubage constant a été assuré sur le Norway jusqu'à la fin. Sinon, il aurait perdu sa classification.

Citation :
Je ne le suivrais pas sur sa réflexion suivante : « la demande vers des cabines plus spacieuses et ouvertes ».
Les H.L.M. ont-ils tous des cabines ouvertes ?
Et puis que veut-on ?
Une info de Mer et Marine (18.09.09) nous apporterait-elle la solution (photos à l’appui)?
L’ effet ruche ! Cet effet a été réalisé sur l’Oasis of the Seas ;je cite :
« Il ne s’agit pas d’un nouvel immeuble installé dans une zone exiguë du littoral (sic !), mais d’une partie des cabines de ce « paquebot »en achèvement à Turku. Sur les précédents R.C.C.L.avait déjà « innové » avec la promenade, permettant d’offrir à une partie des cabines une fenêtre donnant sur une « sorte de rue »(sic !) reconstituée au sein du bateau !L’idée est évidemment excellente ( Je ne partage pas cette réflexion de Mer et Marine) , mais il faudra voir, une fois le bateau en service comment les passagers vont s’approprier cette configuration ?Les premières images du « Boardwalk ( !) laissent, en effet, une « certaine impression de promiscuité », avec une impressionnante concentration
« à touche -touche » des balcons, ces derniers semblant , par ailleurs, assez petits. De plus, malgré la grande largeur du navire, l’espace entre les murs de cabines n’est pas immense. Il pourrait donc y avoir un certain problème de vis-à-vis, ce que l’on constate déjà dans la promenade où les passagers vivent souvent les rideaux fermés » !
Ruche ou fourmilière ? La croisière s’amusera t’elle ?
Je pense que cette configuration aura au moins un avantage, celui de pouvoir tendre des ficelles entre les balcons pour y faire sécher le linge !
Je ne dis pas que c'est ce que j'aime, je dis que c'est ce qui est en majorité demandé....


Citation :
Passons au suivant !
J-N.G.(10.08.09) produit un rapport technique impeccable et imparable sur le QE2…Que je ne discute pas ! Cela n’empêchera pas QE2de finir des jours heureux à Dubaï…après transformations.

Sauf qu'il est à vendre et que s destinée rique fort d'être Alang ....


Citation :
Rien ou si peu sur France…qui avait moins souffert a reconnu « Lenkina » .
Une expertise complète de France aurait été souhaitable…que n’a t’elle pas été réalisée ?
Aparté 1 : ces normes de contrôle draconiennes sont nécessaires. Que ne les oblige t’on pas, alors qu’ils sont à quai , sur ces navires de commerce pourris qui, toujours en mer, viennent se fracasser sur nos côtes en les inondant de pétrole ?
Aparté 2 :je reviendrais à la fin(si Jean-Pierre B. m’y autorise) sur les sales réflexions, hors sujet , que ce monsieur a fait sur mon ancien patron monsieur R.Hersant !
J’ai, sous les yeux, le programme qu’avait proposé J.Lhéritier pour sauvegarder France. Il n’a jamais été question de le faire naviguer à nouveau. Seule l ‘O.N.U., au début de l’affaire ,avait débloqué des fonds (importants)pour le rénover et le transformer en navire hôpital humanitaire afin d’aller secourir les victimes des guerres civiles qui pullulent en Afrique (Ah le temps béni des colonies…comme le chanta si bien monsieur Michel Sardou…qui ne leva pas le petit doigt pour sauver France !).

Posez-vous la question suivante: "pour quelles raisons Pierre et Vacance n'est il pas allé plus loin dans ses démarches ? Ma réponse: il savait que la coque, suite à l'age et à l'explosionn, était structurellement fatiguée.

Le reste, j'y répondrais le temps de vous laisser assimiler ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenkinap



Messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Mer 17 Fév - 10:01

schmitt a écrit:
Le projet de J.Lhéritier était celui , mais en plus complet, qui va être appliqué au QE2.
Les grandes lignes se divisaient en quatre pôles : économique , loisirs,
touristique et culturel , et enseignement. Y revenir par le détail ne servirait qu’à raviver une blessure qui se fermera bien un jour ( ?)!
Bien sûr il aurait fallu investir !
Ne l’a t’on pas fait pour QE2,
Et France n’en valait-il pas la peine ?

Vous avez la réponse dans les nouvelles maritimes QE2 est de nouveau en vente et a un fort risque de ne trouver que des casseurs pour l'acheter.

Citation :
Si bien sûr, mais des forces occultes en ont décidé autrement …Quant à nos « chers politiques »qui s’étaient engagés…
Une info de Mer et Marine (29.09.09) nous conforte dans notre sentiment quant à savoir si France, entretenu et rénové, aurait pu reprendre la mer ! Ce qui apporte un bémol aux forcenés de la démolition !
Les paquebots, dans le sens noble du terme, Marco Polo et Océan Countess vont reprendre du service…Tiens tiens !(Mer et Marine.29.09.09)
L’Océan Countess a été construit en 1975 !
Le Marco Polo a épousé la mer, en Allemagne , en 1965 !! Il est donc plus jeune de quatre années que France…Mais !
Après une reconstruction totale, il fut remis en service en 1993 au sein d’Orient Lines !
N’est-ce pas dans les vieux pots (bien entretenus !!)que l’on fait la meilleure soupe (Encore une vieille citation Française !)?
Deux paquebots à l’ancienne avec quelques cabines que « Lenkinap » va sûrement critiquer ; mais ne font-elles pas le charme des croisières ? Il est vrai que les goûts et les couleurs ne se discutent pas. « Lenkinap » préfère sans doute le clinquant du style « ruche » ?
Pour moi le choix est déjà fait !

Mais il n'y a pas qu'eux ICS fait son CA avec d'anciens navires totalement refondus. Mais ils n'ont pas la même importance en terme de passagers et ce ne sont de des fantômes du passé. Que reste t--il du Stockholm ? Et encore qui vous dit que j'aimais les "ruches".

Citation :
Voilà une bonne source d’emplois si ces démolitions étaient réalisées en Europe !
Je me suis toujours insurgé contre la taille de plus en plus gigantesque des navires de « croisière » (mais n’oublions pas aussi les autres navires :porte-conteneurs…).La lettre de Mer et Marine(16.11.09) me conforte car elle abonde dans ce sens, titre : « Sauvetage et services maritimes. Assistance aux navires : les remorqueurs français sont-ils suffisants ? » La lire entièrement car elle tire la sonnette d’alarme sur ce sujet.
Au Danemark les chantiers Odense vont « progressivement » fermer …définitivement en 2012…c’est à dire demain : 5200 chômeurs de plus en Europe!Le groupe n’est plus rentable …toujours ces fameux coûts !Les ouvriers (esclaves ?) Asiatiques et Chinois coûtent moins chers !

Vous allez être surpris, nous nous rejoignons. Oui, il faut développer en Europe des structures propres, en docks fermés, pour démanteler les navires de cette génération. pas qu'en Europe, en Inde aussi et ce dés maintenant. Le coût de la MO européenne pouvant être dissuavsive parfois, je pense qu'une aide structurelle à l'Inde serait à prendre en compte (avec remboursement) pour ENCORE faire progresser Alang et monter une ou deux structures totalement en cale sèche. Une forme de pilote, car le futur se prépare maintenant.


Citation :
Retour sur la lettre de J-N.G . (16.09.09).
Avec l’aval de Jean-Pierre B. je souhaiterai répondre à cet interlocuteur qui m’a reproché mes années de journalisme chez , je le cite : « le papivore Hersant …école spéciale de journalisme »… où selon lui on apprenait à « éructer » !
Diable !
Qu’il sache que le grand Robert Hersant s’est « fait » tout seul. Dans les années 1950/1952, il créa l’Auto-Journal où une équipe novatrice mis au point la formule des bancs d’essai automobile qui depuis ont fait autorité. A partir de ce titre il constitua son groupe :la Chasse , la Pêche, la Bonne cuisine, les Cahiers du Yachting …Et bien d’autres titres encore !
A l’époque,seul groupe de presse entièrement Français.
Ce fut une excellente école .Et bien que l’on y apprit à « éructer », cela ne m’a pas empêché d’exercer ce noble métier de plume pendant plus de vingt ans. A l ‘Automobile Magazine ensuite, sans compter mes piges extérieures !
Si j’en crois le dictionnaire, « éructer » signifie : dire de manière grossière et à voix forte ».Si tel avait été le cas, Jean-Pierre B. aurait, avec raison , usé de son droit de censure !
Les articles de presse contiennent souvent des « billets d’humeur »,parsemés de citations…que l’on apprécie ou pas !
« Sans la liberté de blâmer , il n’est pas d’éloge flatteur »(Pierre Augustin Caron de Beaumarchais. Le Mariage de Figaro)
Les sources du débat que j’ai mené dans ce Forum, je les aie trouvées principalement dans les lettres publiées par Jean-Pierre B. !
Réflexions , souvent enflammées, faites par des passionnés de France qui n’acceptèrent jamais les trahisons et les mensonges. Amoureux qui se battirent , à leur manière , contre l’assassinat du symbole que ce paquebot représentait …
Et non pas avec celles de« techniciens froids comme du marbre » qui ne veulent pas avouer que (bis repetita) France fut abandonné et très mal entretenu! A ceux là je leur souhaite bonne croisière dans les H.L.M. style ruche !
Ici Paris reste un titre très honorable , écrit par des journalistes qui ont leur propre style. Comme France Dimanche , ces deux titres ravissent leurs lecteurs…au même titre que Le Pèlerin par exemple. Ils valent bien les torchons « people » qui font les choux gras de certains éditeurs qui exploitent la crédulité de leurs lecteurs…avec l’assentiment des « vedettes » du showbiz…Ces dernières étant bien contentes d’attaquer les éditeurs ,lorsqu’un article ne leur plait pas, afin de toucher des espèces sonnantes et trébuchantes ! Et l’on appelle cela de la presse d’information…quelle mascarade !
In fine, je vais faire plaisir à Clément …toujours à Nantes !
Je crois, très sincèrement, que tout a été dit sur l ‘ histoire et le purgatoire , de celui qui fut le porte-drapeau d’une France qui, aujourd’hui, a disparu ! Cette réflexion, sur la France, est aussi celle du célèbre général Bigeard (héros de Diên Biên Phu et de la bataille d’Alger) lorsqu’il commit ses deux dernier livres :
Adieu ma France et Mon dernier round. (Edition du Rocher)
Je campe sur mes prises de positions , mes commentaires ,mes analyses souvent réalistes ,mes citations… n’en déplaise à mes détracteurs…
Mais l’on ne pas plaire à tout le monde !
Et je resterai toujours persuadé que notre France pouvait être sauvé !
Mais au fait a t’il complètement disparu ?

Comme les lettres sont arrivées sous deux noms (mon pseudo usuel sur les forums) et JNG (Jean-Noël Grosmenil), c'est encore de moi dont-il s'agit. Qu'Hersant se soit fait lui même, je vais dire qu'il ne s'est pas loupé ! Qu'il soit un type à la droite de la droite laissant peu de place à des hommes de gauche dans sa presse est un évidence. Alors je parle d'une école de journalisme d'Hersant, franchouillarde et néo-poujadiste. Le reste je vous le laisse, car on part dans ces fameux délires. Le France pouvait être sauvé comme l'île Seguin pouvait être sauvée. Etait-ce souhaitable? Oui sur le plan historique, non sur le plan matérialiste bassement financier. Etait-ce durable ? Non sans de très importants travaux qui ne sont pas du ressort de l'Etat mais d'intérêts privés, ces intérêts ne s'étant pas manifestés avec un MOA en bonne et due forme, SC l'a vendu à la casse. Forme que je renie car il y a eu tromperie éhontée de la part de SC, mais qui était la seule réalisable faute de la présence du nerf actuel de la guerre: l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenkinap



Messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Jeu 18 Fév - 21:20

Bonsoir,

Je vais conclure sans citer directement Jean-Louis Schmitt et cela va résumer mes idées sur ce qui s'est passé.


Quand le navire a été racheté par les norvégiens et a connu une première époque à mi-motorisation (sans ponts supérieurs ajoutés), c'était là qu'il fallait revoir totalement l'appareil propulsif et le faire passer au diesel.

La seule étude en ma possession remonte à 1986 et montrait qu'elle était déjà à cette époque hors de proportion par rapport à l'age du vaisseau, ce qui arrivait sur le marché, la demande et le reste de la machinerie. Seule la partie "auxiliaires" a été refaite, la partie turbines, chaudières et surchauffeurs se sont contentées de retubages et de soudures de comblement. Le tout certifié par des épreuves hydrauliques et des inspections suivant les normes de la Société de Classification.

L'ajout de pont supplémentaires a impliqué une refonte du ballastage du navire. La solution retenue n'est pas critiquable en elle-même, elle a simplement rendu la quille du navire plus fragile en cas d'échouage. Ce qui s'est passé à Alang ....

Maintenant NCL/SC et l'entretien. Une phrase dit "Si vous cherchez la petite bête, vous la trouvez toujours". Dans leur rapport, les autorités US ont souligné trois points franchement critiques, un surtout et ce n'est pas à celui-ci qui est généralement fait référence:
- Des cycles ON/OFF trop fréquents et trop courts
- Une soudure mal réalisée
- Un traitement de l'eau imparfait (et c'est ceci qui est important)

... et un pivot de dilatation de chaudière grippé quelques semaines avant. Il est évident qu'une eau mal traitée sur une chaudière âgée et ne réagissant pas à la dilatation, ça peut faire boum. L'inspection après accident a montré que toutes les chaudières étaient corrodées. Mais on peut prendre tout navire à appareillage vapeur du type Norway (il doit en rester une dizaine en service), toutes les chaudières utilisées ainsi ont ce type de problème. On peut critiquer SC/NCL de ne pas avoir été plus attentif au traitement de l'eau. Un ami, expert maritime dans une compagnie de certification connue, m'a confirmé que l'appareillage du Norway n'était pas en manque d'entretien, mais accusait le poids des ans. Une machinerie poubelle, c'est feu l'Eugenio C ou le Monterey. L'Oceanic n'est pas mal non plus dans son genre, pas mal de tubes sont "pluggés". Alors est arrivé ce qui avait peu de chances d'arriver, probablement un pivot de dilatation bloqué a stressé "à un moment antérieur" un cordon de colmatage, fragilisant la soudure et la chaudière en elle-même et ça a rompu. Je le redis, c'est arrivé à SC, cela pouvait arriver à tout navire vapeur faisant des cycles ON/OFF courts. MSC a viré le Moneterey vite fait car ils savaient le risque qu'ils prenaient.... Et navire vapeur aux USA, les USCG n'aiment pas du tout, mais alors pas du tout ... depuis le Norway.

Alors oui SC/NCL sont fautifs de ne pas avoir été ENCORE plus vigilents sur l'entretien, mais on ne peut pas dire que le navire n'était pas entretenu. La chaudière 24 venait juste d'être retubée..

Le navire a été sur le marché de 2003 à 2005, seuls deux acquéreur sérieux se sont manifestés avec des experts et un vrai plan. Les expertises approfondies (pas la visite en 1/2 journée) ont montré que le navire avait BEAUCOUP plus souffert de son explosion qu'on le pensait et que la plomberie avait bien "morflé", provoquant des fuites multiples... Le système anti-incendie était également très vétuste. Pour diverses raisons, financiers et techniques, SC n'a pas eu d'autre solution que de le vendre via un courtier de façon peu orthodoxe et peu correcte. Il était perdu dés son départ d'Allemagne ... Alors on eu toujours dire que SC/NCL avaient des choses à cacher (alors que l'expertise a été rendue publique), qu'ils n'ont rien fait pour faciliter la revente autrement qu'à la casse; croyez moi ou non, je peux vous dire que si SC avait trouvé un acheteur sérieux qui avait les fonds, un lieu garanti d'amarrage et un projet, ils en eurent été ravis et cela leur aurait évité bien des ennuis. Et un MOA se serait conclu même à moins cher que la revente à un casseur, car le bruit médiatique n'a pas été favorable pour eux (et c'est bien fait, ils n'avaient qu'à être transparents dés le départ !).

Puis Alang .... L'enfer absolu pour ceux qui n'y ont jamais mis les pieds... Ce qui est certain, ce n'est pas le Palm Beach, mais ce n'est pas les conditions de travail décrites avec des photos vieilles de 25 ans par R. Gosssens. La Cour Suprême Indienne a édictée des règles pour ce navire et ce type de navire et Priyablue (S Mehta) a scrupuleusement suivi ces règles. Aucun accident sévère n'a été rapporté, les déchets toxiques sont stockées et les ouvriers médicalement suivis. Mais Priyablue est certifié ISO 9001 et 14001, ce n'est pas un plot poubelle. Le plot où va aller l'indy est certifié par BV en ISO 30 000.

Alors au lieu de se battre contre les 15-20 derniers chantiers taudis qui existent encore à Alang, on se focalise sur des navires médiatiques (Norway, Doulos, Indy, etc...) qui eux vont dans des chantiers qui sont du même niveau qu'Aliaga en Turquie ou mieux. Les salaires sont ce qu'ils sont, mais on ne peut pas parler - pour ces chantiers là - d'esclavagisme.

Triste mais inévitable fin, le tout est qu'elle a été amplifiée par un buzz internet qui mélangeait désirs sincères des uns, besoin d'exister des autres, mensonges ahurissants de quelques uns. Surtout un manque d'information objectives que seuls quelques sites se sont donnés la peine d'aller chercher (Peter Knego,Michel Perrin, Andrew Shaw et moi-même). D'autre(s) pour du business....

Jean-Noël Grosmenil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jo



Messages : 14
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Sam 20 Fév - 10:16

se que je comprend pas c'est pourquoi tant de monde et tant de personne amoureuse de se navire maintenant non pas pu faire bouger les choses à l'époque ou c'était encore possible....
c'est quelque chose que je comprend pas .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenkinap



Messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Sam 20 Fév - 10:36

Bonjour,

La question est plus qui avait-il à faire bouger ? Avant l'explosion de Miami et faire un plan de sauvetage en amont. ,Ce qui revenait à ce qu'NCL arrête le navire bien avant et que des plans (on parle de business plan) soient faits avant son retrait, prévoyant un achat, un point d'ancrage, un budget d'entretien, un plan commercial.

Une fois l'accident de Miami arrivé et son retour vers l'Allemagne à des fins d'expertises, les techniciens du chantier on vu que la faisabilité d'une remotorisation (changement de TOUTES les chaudières et autres) dépassait largement le raisonnable et que le navire avait souffert plus que l'on ne le croyait de l'explosion.

Un mécène pouvait encore jouer le jeu - à très très gros coût - pour le sauver et le revoir de fond en comble pour usage statique. Mais tous les navires utilisés en statique sont des gouffres à argent. Donc ça n'a pas été plus loin ... que des bonnes intentions quand les experts des sauveteurs sérieux sont allés étudier en détail le navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revedefrance



Messages : 31
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 54
Localisation : région nantaise

MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   Mer 3 Mar - 23:28

il ne faut pas oublier les nouvelles lois et la mise aux normes des paquebots, le coût de la mise en service et les normes, ceci fessait un gros paquet d'argent sur la table, faire du neuf était plus rentable pour les armateurs - jp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revedefrance.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi dire sur la fin du ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi dire sur la fin du ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion pour la sortie du Roster Elfes Noirs
» Horloge parlante
» Nabulio quoi dire ? ^^
» WYSIWYG??? ça veut dire quoi?
» ca veut dire quoi ton Pseudo !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum paquebot France ~ Norway  :: Le paquebot FRANCE :: La fin de FRANCE-
Sauter vers: